S G

Publié le par daniel debeaume

S'inspirant de la toilette de Vénus, le jeton de présence des Administrateurs de la Manufacture Royale des Glaces de Saint-Gobain, au fur et à mesure des acquisitions.
S'inspirant de la toilette de Vénus, le jeton de présence des Administrateurs de la Manufacture Royale des Glaces de Saint-Gobain, au fur et à mesure des acquisitions.
S'inspirant de la toilette de Vénus, le jeton de présence des Administrateurs de la Manufacture Royale des Glaces de Saint-Gobain, au fur et à mesure des acquisitions.
S'inspirant de la toilette de Vénus, le jeton de présence des Administrateurs de la Manufacture Royale des Glaces de Saint-Gobain, au fur et à mesure des acquisitions.
S'inspirant de la toilette de Vénus, le jeton de présence des Administrateurs de la Manufacture Royale des Glaces de Saint-Gobain, au fur et à mesure des acquisitions.
S'inspirant de la toilette de Vénus, le jeton de présence des Administrateurs de la Manufacture Royale des Glaces de Saint-Gobain, au fur et à mesure des acquisitions.

S'inspirant de la toilette de Vénus, le jeton de présence des Administrateurs de la Manufacture Royale des Glaces de Saint-Gobain, au fur et à mesure des acquisitions.

geof.jpg

Au Siècle des Lumières, Mme Geoffrin, joua un grand rôle dans l'Histoire de la Manufacture Royale des Glaces. Ici dans son salon, donnant lecture de " l'Orphelin de la Chine " de Voltaire,.

Mme-geoffrin-copie-1.jpg                                                  m001.jpg

ferte-imbault.jpg

h002-copie-1.jpg                              Toutes les sociétés du temps, aristocratique, financières ou autres ont eu besoin d’un lieu ou puisse s’exercer leur pratique. L’hôtel élevé par la famille Geoffrin est être idéalement disposé aux cœurs des extensions louis-quatorziennes du secteur de la place Vendôme. Elle fait partie des constructions qui vont parachever et façonner la rue Neuve-Saint-Honoré, laquelle deviendra l’une des plus animées et des plus à la mode du Paris de Louis XV.                              

berryLe spectacle de la coulée sur table était si extraordinaire que la Cour se déplaçait pour y assister. On voit ici la visite de la duchesse de Berry à Saint-Gobain.

Diapositive28.JPG

legende-copie-1.jpg

leg.jpgstatue 01

tourla-01.jpg

tourla-copie-1.jpg                           La Glacerie de Tourlaville (Manche).

 Au fur et à mesure des années la Manufacture Royale des Glaces se transformat en ayant acquis de nouvelles Glaceries et d'une Soudière.

c05-1912.jpg   1806, création par la Manufacture de la Soudière à Chauny (Aisne).

                soudiere.jpg

chauny.jpg                               La Manufacture des Glaces à Chauny (Aisne).

La Glacerie de Cirez-sur-Vezouze, suite à un apport de la société de Saint Quirin en 1858

cirez-etang.jpg

              La Glacerie de Cirez-sur-Vezouze ( Meurthe et Moselle ) .

            

La Glacerie de Saint-Gobain repose effectivement sur les fondations d’un ancien     château-fort, s’agissant d’un château des sires de Coucy. (voir l’album pour son Histoire et celle de la construction de la Glacerie).

b-43.jpg  La Manufacture des Glaces à Saint-Gobain (Aisne).  

                   manu-copie-2    au premier plan, l'entrée.

la-cite-du-chateau.jpg                                             La cité ouvriére de la Manufacture.

 

 

 

                             

four-pots.JPG  La Glacerie de Chantereine à Thourotte (Oise)  France, avec ses cheminées  concernant la fabrication de la Glace avec les fours à pots.

c.jpg 1922, en venant de Montmacq et du canal latéral à l'Oise, une petite ligne de chemin de fer servait à alimenter la Glacerie en matières premières.Le transbordeur et ses 52 wagonnets n'étant pas encore construits.

grues.jpg Le déchargement des bateaux de sable ou de charbon est effectué en quatre heures par 2 grues de 3 tonnes montées sur portique et ensuite acheminé par le transbordeur au sein de la Glacerie.

le-transbordeur.jpg

A gauche le transbordeur, au premier plan, la petite ligne de chemin de fer alimentant la Glacerie en matières premières à son début.

a1.JPG                Les fours à pots, au premier plan un pot prêt à être enfourné.

                 b2.JPG                La sortie d'un pot d'un des fours.

                                              

a3.JPGl'étalement du produit d'un pot sur la table

four ALa Glacerie de Chantereine, septembre 1932, début de façon industrielle de la fabrication de la Glace avec le four 'A'. Longueur de la ligne de fabrication 300 mètres.

four-a.jpgA la sortie du four 'A', la Glace sort autour de 1100/1200 degrés.

ruban.JPG

 Après la sortie du four 'A', le long ruban de Glace qui passera d'abord par l'atelier, le Twin et ensuite par l'atelier D.P.C ( douci-poli-continu ) pour être exploitable.

D-P-C-0.JPG1956, le D.P.C, (douci-poli-continu).

D-P-C-01-copie-1.jpg1956, le D.P. C (douci-poli-continu).

 eDiapositive14La Glacerie de Chantereine,  au premier plan, la cité  basse

 

 

eDiapositive16La Glacerie de Chantereine à thourotte (Oise), au premier plan, (à gauche) la cité Haute (à droite)  l'entrée de la Glacerie.

eDiapositive13aLa Ferme de Chantereine, le Moulin de Louvet

louvet.jpg

le moulin de LouvetLe Moulin de Louvet,.

ferme-10.jpgLa Ferme de Chantereine, au premier plan les maisons de la cité basse, derriére les étangs à boues et le chemin menant au Moulin de Louvet à Antoval et Bethancourt.

ferme-copie-1.JPG                          La Ferme de Chantereine                                                     

progob.jpg

Diapositive18.JPG  

four b

mai 1954, début de la nouvelle ligne de fabrication de la Glace à Chantereine avec le four 'B' (à droite). Longueur de la ligne 450 mètres.

vue-b.jpgUne vue partielle du four 'B'

debut-b.JPGDébut du four 'B', à droite l'enfourneuse ou entrera tout les produits pour la confection de la Glace.

         b-01.JPG  A la sortie du four 'B' la lamineuse qui déterminera l'épaisseur.

b-02.JPG

Aprés la sortie du four 'B', le long fleuve de Glace qui passera par l'atelier Twin

(au fond) et ensuite par l'atelier Jusant afin d'être exploitable.

jusant-01.JPG

                                      

four B

A droite le four 'B', à gauche le four 'A' encore en activité pour assurer la transition.

med.jpg

   tric.jpg

Fêter les 300 ans d'existence de son entreprise n'est pas courant. En 1965, de nombreux  employé(é)s de Saint-Gobain l'ont pourtant vécu. A Chantereine en particulier, pour ceux ou celles qui on eut la chance d'être présent à cette anniversaire, cela restera à jamais graver dans leur Mémoire.

iapositive223.JPG2400 enfants, 500 adultes

iapositive120.JPGbals-05-copie-1.jpg

iapositive134-copie-1.JPG

15 heures de danse, 5000 entrées

tricent.jpg

 

administration 1

directeurs.jpgLes directeurs de la Glacerie de Chantereine.

Au B M O ( bureau de main d'oeuvre ), de g à d , Daniel Wappler, Maurice Bochand, x, x, Rose Laumond, Pierre Journa (assis), X

 

 

 

 

 

le moletoir .

 

 

                             les cercles d'initiatives et de progrés

 

 

Float-Glass

1971, une nouvelle ligne de fabrication avec l'arrivée du Float-Glass( au premier plan ).

 

 

 

 

 

la-chapelle.jpg

 

la-boucherie.JPG la-boulangerie.JPG

            la boulangerie, située au village du Plessis-Brion

 

 Dés 1923 plusieurs associations, quelles soient culturelles, sportives ou patriotiques, ont vues le jour au sein de la Glacerie.  

goiapositive05.JPGgoiapositive37.JPG

basket.jpg

Diapositive14-copie-1.JPG

biapositive21.JPG

haiapositive06.JPG

biiapositive03.JPG

aiapositive2.JPG

boiapositive02.JPG

ciapositive02.JPG

ciapositive10.JPG

teiapositive02.JPG

jiapositive02.JPG

joutes-5.JPGDiapositive04a.JPG

 

 

 

 

 

 

Diapositive08

 

 

Diapositive16.JPG

Diapositive17.JPG

Diapositive10-copie-1.JPG

patriotique.JPG

 

           

        

    

  

Il y avait le temps du travail, mais aussi celui pour se divertir, les fêtes du village et en particulier le dimanche aprés-midi, deux endroits incontournables. D'abord allez voir un film au cinéma de la Glacerie, ensuite se rendre au dancing de la Boule d'Or pour allez danser avec l'orchestre d'Antoine Tonini. Inoubliable.            ciné

antoine

boule-copie-2.jpg

Diapositive10.JPG

Diapositive11.JPGtonini.jpg Nostalgie ...?. Que ce soit au début ou à la fin de la danse, Antoine jouait toujours ce morceau de musique. Pour écouter, cliquer sur le lien

    https://www.youtube.com/watch?v=6rob24YIfpw

  oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

A la Glacerie de Chantereine,  que ce soit pour le départ en retraite, la remise de la médaille du travail, les fêtes de fin d'année, tout été prétexte pour se rassembler et faire la fête.

Passage chez radio Puisaleine, pour évoquer l'Histoire de la Glacerie de Chantereine et Saint-Gobain avec Sandra l'animatrice

Pour les recherches sur la Compagnie de Saint-Gobain, deux blogs.

http://la-retro-d-aniche.over-blog.com https://associationhistoriquedesaintgobain.blogspot.fr/

Dans le cadre des souvenirs d'adolescence et pour tous ceux qui ont fait leurs études au Centre d'Apprentissage Mireille Grenet à Compiègne (Oise), rue des Rèsevoirs et au C.E.T  avenue d'Huy un excellent blog fait par Nadine Declein est à votre disposition.

Le blog mets en évidence ce Patrimoine exceptionnel qu’était le centre d’apprentissage de la rue des réservoirs au sein de la ville de Compiègne, d’où des centaines d’élèves auront pu faire des études et acquérir de solides connaissances pour rentrer dans la vie active sur le bon pied.

Il relate de façon méthodique, année par année de 1945 à 1969, la vie quotidienne de plusieurs centaines d’élèves ayant fréquenté le centre dirigé par Mireille Grenet, au travers de plusieurs milliers de photos et documents.

l'adresse du blog : www.mireillegrenet.over-blog.com

Si une personne ne veut pas apparaître dans la Rétro de Chantereine, me prévenir, je ferais le nécessaire pour retirer la ou les photos ou les documents la concernant ( conformément à la loi ).

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 Date de la création du site, 18 juin 2008.

1220 albums, plus de 50 00 photos et documents.

sa fréquentation au 24 janvier 2021

115 235 visiteurs ayant  vu 754 871 pages

;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

Contacter moi, j'habite aujourd'hui à Tarlefesse, un petit village Noyonnais, mais je suis natif de Longueil-Annel, habitant le Chemin Vert, qu'on a renommé route de Janville, une décision pas très intelligente, d'avoir effacé la Mémoire d'un lieu. Avec ce genre de décision, c'est comme cela que toutes nos valeurs disparaissent, jour après jour.

Je suis un enfant de Saint-Gobain, 42 ans de présence à la Glacerie de Chantereine (Saint-Gobain ) à Thourotte (Oise). Mon grand père, Louis Debeaume travaillait dèja en 1924 à la Glacerie de Chantereine, mon Père, mon Frère, ma Femme, y ont fait toutes leurs carrières. Mes enfants ont effectuès plusieurs stages, durant leur scolaritè.

                Le temps des Souvenirs

1953, colonies de vacances de Saint-Gobain à Voiron ( Isére), de g à d,  x, x, x, x, Daniel Debeaume, le moniteur, Jean-Marie Tarlay, x, Jacques Vervaët, x, x

Chamonix, sur la mer de Glaces, vacances adolescents , de g à d , Daniel Debeaume, Alfrédo Volpati, x, Serge Debeaume, x, le moniteur.

1959, fête des capucins à Compiegne, Bernard Tranois, Daniel Debeaume

Au cours des années entre 1959 1960, 1er dimanche du mois de mai, la fête de Janville, g à d , Michel Gay, Jeanine Harlé, Jean-Pierre Bouché, Nicole lebail, Daniel Debeaume, Danielle Bouché, (accroupi), Serge Deweer, Françoise Nimmegeers.

Noël 1960, à la Gloserie d'Orgemont(S§O), de g à d, Guy Fernez, Richard Baudet, Daniel Debeaume, Serge Deweer, Bernard Deligny.

1959, vacances au pays basque, de g à d ,Daniel Debeaume, Maurice Rifaut, Serge Bourel, Serge Deweer, Bernard Deligny, manque Gaëtan Bourel qui prends la photo.

inoubliable, ces souvenirs d'adolescents, de d à g , Daniel Debeaume, Jean-Pierre Bouché, Serge Deweer.

1959, vacances au pays basque, à Biarritz, (debout) de g à d, Maurice Rifaut, Daniel Debeaume, Gaëtan Bourel, (assis), de g à d, Serge Bourel, Bernard Deligny, Serge Deweer prenant la photo.

Juillet 1961 , fête à Tarlefesse, de g à d, Colette Jouvenel, Francine Quilhouet, Daniel Debeaume, Jeanine Bouchez.

Juillet 1961, fête à Tarlefesse, de g à d, Daniel Debeaume, Nadine Carton Jean-claude Masse, Colette Jouvenel.

 

Nadine et Daniel, en route vers de nouvelles aventures.

 

Quelques années plus tard.

 

Voir les commentaires